A LA UNE

Communales 2018 : 5 personnes interpellées par la gendarmerie régionale de Labé

La première interpellation, a eu lieu au bureau de vote numéro 9 de Tata1. Là c’est un électeur qui a été pris en train de glisser des enveloppes dans une urne.

La seconde arrestation, a eu lieu dans une mosquée où un militant du RPG-Arc-en-ciel, accusé de troubles dans plusieurs bureaux de votes, a été brièvement interpellé et libéré suite à une intervention du Secrétaire Général chargé des collectivités.

La troisième elle aussi est survenue à Tata1. Dans ce quartier, le grappin a été mis sur un jeune militant de l’UFDG pour avoir voté plus d’une fois. Deux autres jeunes dont le bord politique et le motif de leur interpellation, n’ont pas été révélés à la presse, ont aussi rejoint les précédents.

Par ailleurs, sur les plan matériel et organisationnel, il faut dire que les quelques anomalies constatées, n’ont pas empêché le déroulement du vote.

 

Ces anomalies sont entre autre, le manque d’encre indélébile, l’absence de présidents de bureaux de vote ou encore de délégués.

 

Nous y reviendrons !

 

 

Alladji Kessema depuis Labé.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top