Actualités

Communales 2018 : faible engouement à Mamou

A l’image de leurs concitoyens des autres préfectures du pays, les citoyens de Mamou sont appelés aux urnes ce dimanche 04 février, pour élire des conseillers communaux. Au total, 51. 675 électeurs sont attendus dans les 115 bureaux de votre de la commune urbaine, et les 313 bureaux dans les communes rurales.

Mais le constat fait par le correspondant régional de Mosaiqueguinee.com dans certains centres de vote de la ville,  révèle un faible engouement des citoyens devant les bureaux de vote.

De Madina scierie à Thewgol, en passant par les quartiers Horé-fello, Poudrière, Almamya, Petel et Boulbinet, les citoyens restent moyennent mobilisés.

Interrogé sur ce désintéressement, un citoyen assis tranquillement devant sa boutique se confie à nous. «On a toujours été berné par ces politiques. Toujours c’est les mêmes qui viennent nous promettre mais une fois aux affaires, ils nous oublient. Donc pour moi ça n’a pas d’importance», a dit Korka BAH.

A cela, s’ajoute quelques anomalies constatées dans certains bureaux de vote. Ces irrégularités d’ordre logistique sont entres autres : la non-présence des fiches de contrôle de présence des membres des bureaux de vote, le manque de bulletin de vote et des fiches de dérogation, le retard dans l’installation des isoloirs, notamment au centre de vote numéro  1.

Un effectif de 230 agents de l’Unité de Sécurisation des Elections Locales (USSEL)  est déployé sur le terrain pour assurer la sécurité du processus.

A noter qu’à Mamou, 5 partis politiques et une liste indépendante sont en lice pour la mairie.

Alpha Mamoudou BARRY, depuis Mamou pour Mosaiqueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top