A LA UNE

Existence de bureaux de vote fictifs : la CENI dément

Selon des informations qui circulent dans la cité, une urne bourrée aurait été saisie à Forécariat et des bureaux de vote fictifs découverts notamment  dans la commune de Dixinn.

Rencontré par un reporter de Mosaiqueguinee.com dans les locaux de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le responsable des opérations de l’Institution en charge des élections en République de Guinée a démenti ses informations. Etienne Soropogui soutient que ces »rumeurs » relèvent d’un vocabulaire ancien.

« Je crois que cela relève du domaine des rumeurs. En tout cas, tout ce qui nous a été remonté du terrain, aucun de ces cas ne parle de bureau fictifs. Je m’inscris en faux. Je crois que cela relève d’un vocabulaire ancien, tous les bureaux ont été pourvu d’électeurs. On a la cartographie des bureaux de vote et on en connaît exactement le nombre. C’est 15 mille 573 bureaux sur l’ensemble du territoire national. Ils sont numérotés, fichés et connus. Ce sont les procès-verbaux de ces bureaux qui remontent au niveau de la centralisation. Si vous concevez un autre bureau je ne sais pas vous mettrez ça sur quel PV. On ne peut pas inventer un autre bureau de vote qui ne soit pas à l’intérieur de cette cartographie», a répondu Etienne Soropogui.

La CENI, selon nos informations, devrait avoir une communication après la fermeture des bureaux de vote. 

A suivre…

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top