Actualités

Sécurisation du scrutin : des agissements des agents de l’USSEL contre les conducteurs de motos

En ce jour dimanche, 04 février 2018, jour d’élections communales en République de Guinée, des agents de l’Unité Spéciale pour la Sécurisation des Elections (USSEL) sont visibles dans plusieurs Carrefours de Conakry pour veiller à la circulation.

De la Cimenterie (Dubreka) à Cosa en passant par la cité Enco 5, des barricades sont érigées à cet effet.

Mais par endroits, certains d’entre eux de par leurs agissements ne font pas de cadeaux aux conducteurs de motos.

C’est le cas à Petit Simbaya à quelques encablures du commissariat central de la zone où les conducteurs de motos sont soumis à toutes sortes de peines. Certains sont momentanément saisis et d’autres se voient par ailleurs pourchasser par ces agents à leur risques et périls.

Au carrefour de la Cimenterie par exemple, les éléments de cette Unité postés là, le disent à qui veut l’entendre : « qui conque ne dispose pas d’ordre de mission ne passera pas ici », disent-ils avec fermeté.

Cependant, au carrefour de Dabompa, une source qui y est proche et qui nous a joints, nous confie que les forces de l’ordre y sont aussi à l’œuvre. Elles empêchent de circuler les motos non habilitées. En revanche, nous précise notre source, les voitures personnelles qui circulent et qui ne sont pas munies du macaron de la CENI : « laissez passer », passent au terme d’un court échange avec l’USSEL.

Il faut noter que parmi ces remorqués sur les motos, figurent des électeurs à la recherche de leurs bureaux de vote.

 

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top