A LA UNE

Mandiana : le DG de l’ONAP en électeur et prêcheur de la paix

Malgré la mauvaise réputation dont elle souffre ces dernières semaines après l’assassinat d’un prédicateur saoudien, la préfecture de Mandiana aura réussi à déjouer tous les pronostics de ceux qui pouvaient penser qu’elle ne voterait pas dans la paix.

Les électeurs de cette préfecture, ont voté ce dimanche 04 février 2018 dans la paix et la discipline. C’est le même constat dans la commune urbaine et les onze communes rurales où les résultats sont attendus avec sereinité.

Selon nos informations, ce vote dans la quiétude a été en partie rendu possible grâce à une campagne de sensibilisation toujours en cours.

Diakaria Koulibaly, fils ressortissant de la localité et, par ailleurs, Directeur Général de l’Office National des Pétroles (ONAP), comme lors des précédentes consultations électorales et tout au long de la dernière campagne, n’a baissé les bras même le jour du scrutin.

Le jeu en vaut la chandelle ! A Mandiana, cette préfecture frontalière avec le Mali voisin qui fait face encore à une guerre contre le terrorisme, la paix doit être préservée à tout prix.  En cette journée électorale, le Directeur Général de l’Office National  du Pétrole (ONAP) a fait le tour de quelques localités de la préfecture de Mandiana pour prêcher la discipline, la paix et, au moment venu, l’acceptation des résultats issus des urnes.

Après  Djalakoro, où il a accompli son devoir civique et salué les efforts des membres du bureau de vote, le DG de l’ONAP a mis le cap sur d’autres localités dont Sansando. «C’est pour faire passer  le message de paix si cher au Chef de l’Etat», a-t-il confié à notre rédaction.

Un membre de l’entourage direct du Directeur Général de l’Office National du Pétrole, a confié à notre rédaction que M. Koulibaly, connu, dit-il,  pour sa fidélité au Chef de l’Etat et au RPG Arc-en-ciel dont il est membre,  son discours d’apaisement et l’amour qu’il ne cesse d’éprouver pour sa préfecture d’origine,  fait partie des artisans non seulement du maintien de la cohésion sociale, mais aussi de toutes les victoires du parti présidentiel ces dernières années à Mandiana.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top