Actualités

Communales 2018 à Fria: l’UFDG crie victoire et accuse la CEPI d’annuler des bureaux de vote en faveur du RPG

Tout s’était pourtant bien passé jusque dans la soirée d’hier lundi, 5 février 2018 dans la ville de Fria lorsque la section locale du RPG-Arc-en-ciel a dénoncé de graves irrégularités et demandé l’annulation des votes de certains bureaux situés dans les quartiers : Aviation 1, 2 et Katourou 3, réputés être des fiefs de l’UFDG, principal parti de l’opposition.

Ce mardi matin, comme du berger à la bergère, c’est la fédération de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) d’El hadj Cellou Dalein Diallo d’accuser la Commission Électorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de céder à la pression du RPG, le parti au pouvoir pour faire annuler les résultats de 11 bureaux de vote favorables à leur liste de candidature dans la circonscription électorale de Fria.

Dans la matinée, l’expectative et la défiance planent et la colère des militants de l’UFDG réclamant la publication provisoire des résultats qu’ils disent être en leur faveur est très vite contenue par les forces spéciales de sécurisation des élections appuyées  par quelques leaders d’opinion.

Nonobstant cette promptitude des forces de l’ordre, la psychose s’est vite emparée de certains parents qui sont allés extirper leurs enfants des salles de classe notamment les plus petits.

Au marché central de Fria, nombreux sont les commerçants qui ont fermé leurs boutiques, craignant une éventuelle flambée de violences. Dans les rues, même si certains véhicules circulent et que les citoyens semblent normalement vaquer à leurs affaires, la crainte que la situation ne dégénère est perceptible sur les visages.

Nous y reviendrons

Abdoulaye GV 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top