A LA UNE

Violences post-électorales : l’ancien président de la CENI brise le silence (Vidéo)

C’est sa première sortie médiatique après les événements à la Commission Electorale Nationale Independante, qui l’ont poussé vers la sortie.

Après les  élections communales du 04 février, dont les conditions d’organisation sont décriées par plusieurs acteurs, des violences sont signalées un peu partout à Conakry et à l’intérieur du pays.

Pour participer à l’effort d’apaisement, l’ancien président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) est sorti de son long silence ce mardi, 06 février 2018. Bakary Fofana a lu une déclaration face une dizaine de journalistes qu’il a conviés chez lui, à Kipé, commune de Ratoma.

Malgré des sollicitations à peine voilées des journalistes, Bakary Fofana n’a prononcé aucun mot pour juger la qualité de l’organisation du scrutin.

Nous vous proposons la version vidéo de cette déclaration.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top