A LA UNE

Communales 2018 : des remous devant le siège de la CPI de Kankan

En attendant les résultats provisoires du scrutin du dimanche 04 février, la tension monte d’un cran devant le siège de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de Kankan.

Mardi, aux environs de 18 heures, des dizaines de jeunes gens en colère sont venus manifester leur ras-le-bol face aux responsables de ladite institution, qu’ils accusent de favoriser un camp politique au détriment d’autres à la faveur de ces élections locales.

Devant un imposant dispositif policier de l’USSEL, les manifestants ont scandé des slogans hostiles à la CEPI et au RPG-Arc-en-ciel, le parti au pouvoir pressenti comme celui en tête des premières tendances du scrutin dont le dépouillement des suffrages est toujours en cours, en présence des représentants des neuf listes en lice et les jurys mis en place à cet effet.

Ils affirmaient également leur mécontentement face à l’utilisation « frauduleuse » de bulletins de procuration au cours du vote de dimanche dernier.

Nous y reviendrons !

Mamadi CISSE, correspondant de Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top