A LA UNE

Violences à Kalinko : une délégation de ressortissants reçue par le ministre Bouréma Condé

Après les élections du 04 février dernier, des violences ont été signalées à Conakry et à l’intérieur du pays.

Dans la sous-préfecture de Kalinko, préfecture de Dinguiraye, des affrontements entre militants de l’UFDG et du RPG, ont fait cinq morts et d’importants dégâts matériels.

Des maisons entières ont été saccagées, des greniers et magasins brûlés. Dans cette localité, beaucoup sont encore ceux qui passent la nuit à la belle étoile.

Ce vendredi, des ressortissants de Kalinko vivant ici à Conakry, ont rencontré le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

Ils ont expliqué la situation chez eux à Bouréma Condé, et demandé vivement une intervention humanitaire de l’Etat avant de lui remettre un mémorandum.

Le ministre Bouréma Condé les a assurés de l’engagement du gouvernement à venir au secours des personnes touchées par ces violences. Instruction avait été déjà donnée au Préfet de Dinguiraye de faire recenser les pertes humaines et matérielle. Ce qui serait sur le point d’être fait sur le terrain.

Bouréma Condé les a invités à continuer la sensibilisation auprès de leur parents qui, selon lui, doivent s’abstenir de se faire justice eux-mêmes et faire confiance au gouvernement.

Cette rencontre a eu lieu au ministère de l’Administration du Territoire en présence de la ministre de l’Action Sociale. Bouréma Condé et Madame Diaby Mariama Sylla comptent se rendre sur place dans les prochains jours.

 

Thierno Amadou M’Bonet Camara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top