Actualités

Education : la fédération des parents d’élèves demande au SLECG de sursoir à la grève

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (Slecg), a annoncé depuis deux semaines  le déclenchement d’une grève à partir du lundi 12 février sur toute l’étendue du territoire national.  Aboubacar Soumah et son groupe dénoncent un non-respect  par le gouvernement, d’un protocole d’accord signé existant entre eux.

Réagissant à cette menace de grève, la Fédération Guinéenne des Parents d’Elèves, Etudiants et Amis de l’Ecole (Feguipae), a fait une déclaration ce vendredi 09 janvier 2018,  au lycée 1er  mars.

C’est Adama Sow, la présidente de cette structure, qui a lu ladite  déclaration.  « La FEGUIPAE, à travers ma voix, se dit très préoccupée par le mot d’ ordre de grève lancé par le SLECG… Les violences post-électorales rendent déjà l’ environnement peu sécurisé pour l’ éducation de nos enfants. Deux grèves en une année scolaire, sera pire pour la réussite de nos enfants. Qu’est ce que nous, parents d’élèves,  avons fait pour mériter cela. Or, il vous souviendra que lors des remous de février 2017, le gouvernement avait consenti à l’augmentation de 40% sur le salaire de base des enseignants…

Nous pensons que cet acquis n’ est que le début d’ un processus dans l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants de Guinée.  C’est pourquoi nous appelons les frères et soeurs enseignants de surseoir à ce mot d’ordre de grève jusqu’au manquement de ce processus d’ accord tripartite signé le 09 octobre 2017 , et dont les effets commencent dès la paie de ce mois de février2018″,  a-t-elle déclaré.

La Féguipae demande aussi aux parents de sensibiliser les enfants et de les empêcher de se mêler à tout mouvement de protestation.

Au gouvernement, la structure demande d’être garant du respect de ce protocole d’accord signé avec le syndicat et de promouvoir  la tenue très prochaine d’un congrès électif du SLECG afin d’avoir en face de lui un interlocuteur consensuel.

La Fédération Guinéenne des Parents d’Elèves, Etudiants et Amis de l’Ecole affirme être neutre dans le contentieux entre les différents camps de syndicats.

Aissata Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top