A LA UNE

Kalinko : Fanta Diané explique comment ses deux enfants ont été brûlés par des militants extrémistes

Les violences post-électorales intervenues à Kalinko, ont fait cinq morts dont quatre enfants.

Ces enfants ont été retrouvés complètement calcinés dans la douche où ils avaient naïvement trouvé refuge lorsque la maison a pris feu.

Notre envoyé spécial a pu interroger Fanta Diané, la mère de deux des enfants partis. Elle vit encore sous le choc de son cauchemar.

Mariée et installée avec son époux guinéen en Côte d’Ivoire, elle était venue montrer ses enfants à ses parents à Kalinko et à sa belle-famille.

Malheureusement, les deux nourrissons et deux autres enfants de la famille, périront dans des flammes. La scène s’est déroulée sous l’oeil impuissant de la grand-mère, qui n’a pas échappé, elle aussi, à des bastonnades. Elle porte encore des cicatrices sur son front, un pied enflé.

En langue Maninka, Fanta Diané explique comment ils l’ont tabassée, violenté sa vielle mère et mis le feu à la maison où les quatre enfants se trouvaient. Elle se rappelle  aussi qu’on l’a empêchée de sauver ses enfants. A noter que ces violences sont attribuées à des militants de l’UFDG.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top