Actualités

Communales 2018 : son recours rejeté, la Guinée Audacieuse (GA) mise maintenant sur la CENI

Dans une interview qu’elle nous a accordée ce lundi, 12 février 2018, la candidate de la Guinée Audacieuse (GA), s’est longuement exprimée sur le rejet par la justice de Lola du recours qu’elle avait exercé auprès d’elle, car ayant enregistré  des fraudes lors de ces dernières communales.

Domani Doré a souhaité que la CENI qui est actuellement en train de donner les résultats définitifs, prenne ses responsabilités face aux manquements dont sa structure a été victime.

« Nous avons introduit un recours par rapport aux fraudes que nous contestons  auprès de la justice de Lola et comme on pouvait s’y attendre malheureusement, on a été déçu parce que notre requête a été rejetée à ce niveau, alors qu’avec les résultats provisoires de la CENI, la Guinée Audacieuse avait trois sièges et jusqu’ici nous sommes dans la logique où nous espérons que nos espoirs ne soient pas anéantis et qu’elle (la CENI, ndlr) veille à ce que ces résultats-là puissent être maintenus puisque c’est en cela qu’on pourra ensemble décider de ce que va permettre la quiétude sociale à travers ces résultats définitifs. Donc nous continuons à faire confiance à la CENI afin que vraiment ce soit une possibilité réelle », dit Domani Doré.

Concernant les alliances politiques pour l’obtention de la tête des mairies, la présidente de la Guinée Audacieuse qui dit que ces élections communales ont permis de faire comprendre aux Guinéens que la proportionnelle peut amener beaucoup de surprises ne ferme pas ses portes à toute formation politique.

« A ce niveau-là, nous sommes très sereins et n’attendons pas des autres de venir ou à une possibilité de venir, mais nous sommes dans une dynamique où nous espérons être avec ceux avec qui nous partageons les mêmes valeurs parce qu’il ne s’agit pas d’aller dans des accords juste pour aller, mais il  s’agit de pouvoir partager une vision et la nôtre, c’est comment  mobiliser plus de jeunes et de femmes surtout à être en mesure de pouvoir participer à ce renouvellement de la classe politique », explique l’ancienne ministre d’Alpha Condé.

Elle ajoute que les discussions liées à ces jeux d’alliances sont déjà engagées à la fois avec certaines formations politiques et certains mouvements.

 

 

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top