Actualités

Violences à Kalinko : Elhadj Nayni Tounkara veut l’arrestation des instigateurs

Après les violences qui ont fait cinq morts et plusieurs dégâts matériels, la sous-préfecture de Kalinko reste sous tension. Il faudra attendre encore pour espérer voir la cohabitation entre militants de l’UFDG et du RPG Arc-en-ciel, reprendre son souffle habituel.

Selon le prefet, une cinquantaine de personnes sont arrêtées et conduites à Faranah.

Elhadj Nayni Tounkara est un ressortissant de Kalinko, résidant à Conakry où il travaille au garage du gouvernement. Il est là depuis des seamines, dans le cadre des élections communales au compte du parti au pouvoir.

Pour lui, il faut que les vrais instigateurs des violences de Kalinko soient mis aux arrêts. Il espère aussi que le gouvernement ne restera pas sans venir au secours des personnes sinistrées.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top