A LA UNE

Grève des enseignants : Dr Faya Millimouno appelle le gouvernement à ouvrir les négociations

La grève des enseignants déclenchée hier lundi, 12 février par le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) dirigé par le controversé syndicaliste Aboubacar Soumah est largement suivie avec des pertes en vies humaines enregistrées, notamment à Conakry.

A l’occasion de la célébration en différé du cinquième anniversaire du BL (Bloc Libéral), son président a donné un point de presse ce mardi, 13 février 2018 au siège de son parti à Yembéya. Au cours de ce point de presse, Dr Faya Millimouno a lancé une invite au premier ministre.

Il demande à Mamady Youla et aux membres de son gouvernement de négocier avec les syndicalistes meneurs de cette grève.

« Nous avons les syndicalistes qui ont encore appelé à une nouvelle grève, et nous voyons le gouvernement qui continue de considérer qu’il ne peut pas négocier avec un syndicat qu’il considère illégitime. Pourtant, c’est le mot d’ordre de ce syndicat qui est en train de mettre aujourd’hui dans la rue beaucoup de nos enfants à travers le pays. Nous demandons au premier ministre Youla, il est payé pour ça, aux membres du gouvernement que nous avons besoin qu’ils se mettent  autour d’une même table avec le syndicat. Ce n’est pas trop demander au gouvernement de le faire », a lancé Dr Faya Millimouno.

Reste maintenant à savoir si cet appel du leader du Bloc Libéral, reconnu pour sa dent dure à l’égard du pouvoir Condé, sera entendu.

 

Mamadou Sagnane

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top