Actualités

Violences post-électorales: devant son magasin incendié à Kalinko, Bakary Sanoh témoigne

En plus des âmes emportées, les violences post-électorales survenues à Kalinko ont vu beaucoup tout perdre en une journée.

C’est le cas de Bakary Sanoh. Cet originaire de la localité de Dianwalya était venu s’installer à Kalinko centre où il faisait le commerce.

Au cours de la journée du 06 février, son magasin et tant d’autres boutiques, magasins et concessions, ont a été incendiés.

Devant son magasin calciné, il nous a accordé une interview au cours de laquelle il dit avoir perdu 42 sacs de farine, de riz et de sucre et des pièces d’une valeur de 25 millions de francs guinéens. Il revient aussi sur les circonstance de ces violences entre militants du RPG Arc-en-ciel et de l’UFDG.

La rédaction vous propose aussi cet ancien article : Kalinko, une sous-préfecture sinistrée : les constats de notre envoyé spécial

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top