A LA UNE

La ministre Mariama Camara à la 30ème conférence régionale de la FAO sur l’Afrique à Khartoum (Soudan)

La nouvelle ministre de l’Agriculture, Mme Fernandez Mariama Camara, est à Khartoum, en terre africaine du Soudan, où elle participe à la 30ème Conférence régionale de la FAO sur l’Afrique.

Ouverte hier lundi, cette Conférence mobilise près de 50 pays africains et pas moins de 38 ministres de l’Agriculture dont la guinéenne Mariama Camara, récemment nommée ministre de l’Agriculture, et précédemment Directrice Générale de la SOGUIPAH, de longues années durant.

450 participants dont des experts et responsables techniques africains, prennent part à ce sommet. Un sommet auquel on note également la présence de 17 organisations internationales.

Prévue pour durer cinq jours, cette conférence a pour thème : « Développement durable des systèmes agricoles et alimentaires en Afrique : améliorer les moyens de production et la création d’emplois décents et attractifs pour les jeunes ».

« Notre principal credo est d’assurer la nourriture à tous et la sécurité alimentaire à tous. Cette sécurité alimentaire ne peut être réalisée simplement en discutant ou en examinant les différentes expériences, elle nécessite de trouver des mécanismes et des moyens pour poursuivre un travail intense, que ce soit dans l’agriculture ou dans la production animale », a souligné Bichara Jumaa Aro, ministre soudanais des Ressources animalières, dans son discours d’ouverture à cette conférence.

Ce responsable a souligné l’importance de lutter contre les changements climatiques et la sécheresse, et de limiter les conflits armés.

Bukar Tijani, Directeur Général Adjoint de la FAO et représentant régional pour l’Afrique de cette organisation, a réaffirmé l’engagement de la FAO à aider les pays africains à faire face aux défis de la pauvreté et de la faim.

« Je tiens à dire que la FAO continue de soutenir les communautés économiques régionales », a dit M. Tijani.

Cette conférence doit discuter de nombreuses questions concernant les politiques aux niveaux régional et international, y compris l’état de l’alimentation et de l’agriculture en Afrique, les changements climatiques et leur impact sur le travail de la FAO.

A la tête du ministère de l’agriculture, il y a seulement un mois, Mme Fernandez Mariama Camara, accompagnée de quelques cadres de son département, compte bien tirer le meilleur parti de sa participation à cette conférence de haut niveau, qui se tient à Khartoum jusqu’au jeudi, en vue d’une redynamisation qui se fait nécessaire d’un secteur qui tient à cœur au Président Alpha Condé.

Nous y reviendrons !

Demba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top