Actualités

Fête de la monnaie guinéenne: les citoyens de Fria s’expriment

Ce jeudi, 1er mars 2018, la monnaie guinéenne a 58 ans d’existence. Un anniversaire qui intervient encore une fois dans un contexte économique difficile avec un franc guinéen qui perd de plus en plus sa valeur face aux monnaies étrangères.
Au taux de change, à date,  100 euros sont livrés contre 1.100.000 FG (un million cent mille francs guinéens) et le billet de 100 dollars contre 900.000 FG (neuf cent mille francs guinéens).

Une situation diversement appréciée par quelques citoyens de la ville minière au micro du correspondant préfectoral de Mosaiqueguinee.com.

Si les uns soutiennent que cette fête se fait à un  moment compliqué avec une atmosphère marquée par la dépréciation du franc guinéen face au dollar et à l’euro, d’autres fustigent la rareté notable des petites coupures sur le marché.
Une triste réalité qui, selon eux, entraîne de facto la hausse démesurée des prix de certains produits de première nécessité sur le marché local. C’est le cas disent-ils, du prix du sac de riz, du bidon d’huile végétale ou encore du sac de 50 kg de ciment qui ont connu tous de légères hausses.

En plus des difficultés soulevées, certains citoyens dénoncent aussi l’irrégularité du taux de change (euro et dollar) chez les cambistes locaux. Un calvaire pour les consommateurs à la base qui ne se sentent pas protégés contre de tels abus.

Pour rappel, c’est après son accession à l’indépendance, le 2 octobre 1958 que la Guinée a décidé de se doter d’une monnaie nationale.
La Banque de la République de Guinée (BCRG), a été alors créée le 29 février 1960 et le 1er mars, le lendemain, le franc guinéen a été émis.
Pour conforter le dispositif institutionnel, la BRG est devenue  Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) le 27 juillet 1961.

 

Abdoulay GV, Fria pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top