A LA UNE

Urgent: les femmes de Bonfi dans la rue pour aussi exiger la réouverture des classes

Décidément, la grève qui paralyse l’enseignement pré-universitaire, il y a de cela plus de trois semaines, a commencé à prendre des proportions inquiétantes, alors que syndicat et gouvernement peinent à trouver un terrain d’entente.

Aujourd’hui ce sont des femmes de Conakry qui se sont fait entendre notamment celles de Cosa qui ont été les premières à donner le ton de cette réclamation.

Nous venons de l’apprendre aussi  que la circulation sur l’autoroute à Bonfi est aussi bloquée. Ce sont des femmes qui y sont massivement sorties pour non seulement exprimer leur ras-le-bol face à la crise dans le secteur de l’éducation, mais aussi exiger la réouverture des classes, nous confie notre informateur.

Pour l’heure, notre informateur nous confie que les forces de sécurité ne sont pas d’abord intervenues.

Nous y reviendrons…………

 

Focus mosaiqueguinee.com

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top