A LA UNE

Journée ville morte et reprise des manifestations: le PEDN se désolidarise de l’opposition

La journée ville morte et la reprise des manifestations politiques projetées par l’opposition républicaine dans les jours à venir  ne connaîtront pas la participation du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) de l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté.

L’annonce a été faite ce samedi, 10 mars 2018 par Faya François Bourouno, responsable de la communication dudit parti à l’occasion de son assemblée générale.

D’après lui, le PEDN est un parti politique qui a des directives personnelles et aucune raison ne va le pousser à abandonner ses directives établies depuis la création du parti.

« Nous avons nos propres directives de contestation des résultats issus des élections communales, de dénonciation de la corruption, de la gabegie financière, de détournements de fonds publics, de l’amélioration des conditions de vie de nos citoyens sans passer par des journées villes mortes, à plus forte raison des manifestations. Nous voulons diriger ce pays, et pour cela nous avons intérêt à rester sur notre ligne. Par conséquent, nous ne participerons à aucune journée ville morte, ni à des marches déclenchées au cours d’une réunion à laquelle nous n’avons pas pris part », a fait savoir le Parti de l’Espoir pour le Développement National par la voix de son responsable de communication.

Cette sortie vient éloquemment témoigner une fois de plus que le fossé qui s’est creusé entre le PEDN et l’opposition républicaine est loin de se fermer.

 

 

Bouka Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top