Actualités

Société : les jeunes de Nongo à l’école de la non-violence.

Dans le souci de contribuer à la promotion de la paix, de la non-violence et de la quiétude sociale gage de tout développement, l’ONG wanepguinée en collaboration avec Catholique Relief Services, sous financement de l’USAID, a organisé ce vendredi, 09 mars 2018 une rencontre d’échange et de concertation avec les jeunes de Nongo et ceux des différents quartiers de la commune de Ratoma.

Objectif, les sensibiliser et les outiller sur les notions de la non-violence et de la prévention des conflits.

C’est la maison des jeunes de Nongo qui a servi de cadre à cette rencontre.

Devant ces jeunes, le coordinateur général de Wanepguinée, Francois Fadouwa Tolno, a expliqué les différentes missions que vise cette rencontre.

« Cette rencontre s’inscrit dans la logique que nous nous sommes fixé depuis maintenant plusieurs années. Elle consiste à organiser des séances de sensibilisation à l’endroit des jeunes dans le domaine de la prévention des conflits, sur la nécessité d’ouvrer pour la paix et la quiétude sociale par des activités culturelles. Par les concours de danse, de poèmes dans lesquels on retrouve des messages liés à la paix, à la fraternité et à la quiétude sociale. Nous avons fait comprendre aux jeunes de Nongo, mais aussi à ceux des autres quartiers de la commune de Ratoma que rien ne vaut la paix et qu’aucune raison ne doit les pousser à faire de la violence », a-t-il conseillé.

Les jeunes de Nongo et ceux des autres quartiers, par la voix de Mohamed Soumah, disent être outillés sur les notions de prévention des conflits et promettent par ailleurs les organisateurs de divulguer dans leurs entourages, les connaissances qu’ils ont acquises au cours de cette rencontre.

« Nous sommes outillés et pourrions désormais sensibiliser nos amis dans les autres quartiers sur la paix et la non-violence. Désormais, les jeunes de Nongo en particulier et en général les jeunes de la commune de Ratoma travailleront pour la paix rien que pour la paix », a promis porte-parole des jeunes ayant participé à cet échange.

Pour finir, François Fadouwa Tolno a indiqué que dans les jours à venir, les mêmes séances de sensibilisation à l’endroit des autres jeunes des communes seront aussi organisées afin de les outiller sur les notions de la paix et renforcer leurs capacités dans les domaines de leadership jeunes, de prévention de conflits et devenir de vrais acteurs de prévention des conflits au même niveau que leurs amis de Nongo.

 

Bouka Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top