Actualités

Désaffiliation de l’USTG et de la CNTG de la PECUD : leur départ ne change en rien à l’engagement de la plateforme, réagit son président

Dans une lettre adressée au président de la Plateforme des Citoyens Unis pour le Développement (PECUD), le 29 janvier dernier, les grandes centrales syndicales l’USTG et la CNTG, ont annoncé leurs démissions de la plateforme que dirige Abdourahmane Sanoh.

Ces deux centrales syndicales (CNTG et USTG) accusent Abdourahmane Sanoh d’avoir pris des positions incompréhensibles dans la gestion des crises sociales que connait actuellement le pays.

Contacté dans la journée de ce lundi, 12 mars 2018, le président de la PCUD dit être au regret du départ de ces structures syndicales, même si selon lui, ce départ ne change et ne changera en rien des objectifs de la PCUD.

« Nous avons reçu le courrier de la CNTG et de l’USTG, signé dans des conditions que nous savons et que nous ne voulons pas commenter. La PCUD bien sûr regrette cette décision et les circonstances dans lesquelles elle a été prise, mais ça ne change rien, absolument rien à l’engagement de la PCUD par rapport à la lutte pour le bien-être de la population guinéenne. Nous le regrettons, mais rassurez-vous que leur démission de notre plateforme ne change absolument rien sur le combat de la PCUD. Nous pensons que ce sont des conséquences de la mauvaise gestion de la situation de la grève des enseignants qui ont poussé ces deux structures syndicales à quitter notre plateforme.» a réagi  Abdourahmane Sanoh

Le président de la PCUD dit continuer son combat sans se faire perturber et ce, jusqu’à l’émergence d’un leadership qui soit à même de faire avancer la Guinée.

Bouka Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top