Actualités

Grève des enseignants : Aboubacar Soumah, cible d’attaque à mains armées

Après avoir résisté à plusieurs tentatives d’intimidations, et de menaces, le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), a fait l’objet d’une attaque à son domicile privé ce lundi, 12 mars 2018, aux environs de treize-heures.

Cette information a été confirmée par Aboubacar Soumah en personne, lorsque notre rédaction l’a joint juste après l’acte.

«C’est cet après-midi à treize-heures que trois individus armés sont venus jusqu’auprès de mon domicile. Du coup, ils ont demandé aux jeunes où se trouve chez M. Soumah. Ainsi, les jeunes leur ont demandé pourquoi ils me demandent. Ils ont dit qu’ils sont des enseignants, mais  au cours de la discussion, les jeunes ont douté sur eux et ont insisté sur le motif de leur présence, c’est ainsi qu’ils les  ont attaqués. Du coup, ils ont rebroussé chemin et quand ils repliaient, les jeunes ont constaté qu’ils détenaient tous des armes, les jeunes et les gens sont sortis pour les poursuivre jusqu’au niveau des rails »,  explique Aboubacar Soumah.

Alors que l’État est à court de solutions dans la résolution de cette crise qui secoue le système éducatif, Aboubacar Soumah pointe un doigt accusateur sur le parti au pouvoir.

« Ce sont les gens du RPG. Déjà, on m’avait informé que les gens du RPG allaient envoyer un groupe aujourd’hui chez moi pour m’attaquer », accuse le secrétaire général du SLECG.

S’agissant de sa sécurité, Soumah se dit protéger par les jeunes de son quartier, qui, dit-il, ont formé une ceinture autour de son domicile.

 

 

Alhassane Fofana

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top