Actualités

Siguiri : des jeunes maliens prônent la paix entre les communautés riveraines de la frontière guinéo-malienne

Une association dénommée ‘Conseil des Jeunes du Cercle de Kangaba (République du Mali)’’ multiplie les contacts afin d’instaurer un climat de stabilité et de cohabitation pacifique le long de la frontière guinéo-malienne. C’est dans cette optique que 16 délégués dont 4 filles de l’ONG ont échangé avec des jeunes, sages et  cadres  dans la commune urbaine de Siguiri.

« Nous sommes à Siguiri dans le cadre du rétablissement de la cohésion sociale entre la jeunesse malienne et celle de la Guinée en général, de la jeunesse de Kangaba, côté malien et celle de Siguiri, côté guinéen d’autre part », a déclaré Sékou Bah, chef de délégation malienne.

Depuis plusieurs décennies, des conflits à répétition entre les communautés riveraines à la frontière des  deux pays ont causé la mort de plusieurs dizaines de personnes et d’importants dégâts matériels.

L’occupation des domaines miniers et agricoles en serait la cause fondamentale.

 « Nous sommes très outrés de voir deux frères se disputer à cause des miettes. C’est révoltant. Notre objectif aujourd’hui, c’est de faire ramener  les deux parties autour d’une table. Nous, les jeunes, devons prendre notre responsabilité parce que ceux qui s’affrontent aujourd’hui, ce sont les jeunes et non les vieux », déclarent ces jeunes.

Côté guinéen, l’initiative a été bien accueillie. Une commission mixte de 13 membres a été mise en place. Dans les jours à venir, elle doit faire des plaidoyers auprès des autorités du Mali et de la Guinée ainsi qu’auprès des habitants à la frontière des deux pays.

« Nous, nous sommes des guinéens mais tous nos ancêtres viennent du Mali, c’est pourquoi, nous jeunes de Siguiri, sommes très fiers de cette mission et la soutenons à bras-le-corps », a lâché en substance Yakouba Keita alias ’’Manden-Mansa’’, jeune habitant de Siguiri.

Même son de cloche chez le directeur préfectoral de la jeunesse de Siguiri, Sidiki Kourouma qui se dit prêt à accompagner ce projet visant à consolider les liens de fraternité et d’amitié entre jeunes maliens et guinéens surtout ceux à la frontière des deux pays.

                                                                       

De Siguiri, Mamadi cissé, pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top