Actualités

Grève des enseignants: la route de Lambanyi barricadée, la tension monte

Après des séries de manifestations qui ont secoué hier lundi, la capitale guinéenne, les populations de Conakry se réveillent avec les manifestations qui traduisent l’expression du ras-le-bol d’une grève qui a trop perduré. Très tôt ce mardi, 13 mars, c’est le quartier Lambanyi qui s’est mis en ébullition.

A son grand carrefour, les pneus sont brûlés, des barricades érigées et conséquences, la circulation est complètement paralysée. La police y est déployée, mais elle n’exerce pour l’heure aucune violence devant les femmes qui scandent des propos hostiles au pouvoir comme : « Alpha zéro ».

Les observateurs curieux sont arrêtés tout au long de la route. Les magasins et boutiques sont aussi fermés à cet endroit.

Il faut noter que malgré la présence des forces de l’ordre sur ces lieux, les usagers de ce tronçon sont obligés de rebrousser chemin.

Au moment où nous mettions cet article en ligne, la police avait commencé à jeter des gaz lacrymogènes pour disperser la foule qui grossissait, nous rapporte un habitant joint sur place.

 

Nous y reviendrons…….

 

 

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top