Actualités

Grève des enseignants : Labé se joint aux manifestations

 

Les manifestations pour réclamer la réouverture des classes se transportent à l’intérieur du pays. Après Kamsar et Boké, Labé entre dans la danse.

Des jeunes se sont retrouvés ce mardi 13 mars 2018 au  rond-point Tinkisso, l’une des grandes artères de la ville de Labé, où ils ont improvisé une salle de classe pour donner des cours.

« Vive l’éducation pour que vive la nation ! « ; « A bas tout gouvernement qui défavorise l’enseignement ! » Tels sont entre autres slogans entendus par les passants et les journalistes présents sur le terrain. 

Habib Bah, l’un des manifestants, s’est confié au correspondant de Mosaiqueguineecom. « Nous sortons dans la rue pour exprimer notre ras-le-bol, car on ne veut plus voir nos enfants dans les maisons, ils doivent être à l’école« , a-t-il déclaré.

« Il faut que les élèves prennent leurs outils pour aller dans les lieux administratifs, rencontrer le gouverneur, le préfet et la DPE afin que ceux ci leur donnent des cours », propose Souleymane Pounthioun Diallo, un autre manifestant.

Ces manifestants, qui ont paralysée la circulation durant près de 60 minutes, ont promis de continuer leur mouvement jusqu’à la réouverture des classes.

Oumar Sadio Diallo, correspondant de Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top