A LA UNE

Politique : Korboya Baldé rejoint le RPG-Arc-en-ciel

Les couacs qui ont éclaté depuis quelques mois entre la Synergie des Communicants des différentes Radios en abrégé SYCORA et le bureau politique national de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), continue de produire des effets escomptés. L’UFDG perd certains de ses membres influents dans les émissions interactives où ils ont l’habitude de prendre cause et effet pour lui. C’est le cas d’Ibrahim Korboya Baldé qui s’en va. Il rejoint désormais le RPG-Arc-en-ciel.

L’intéresse a décidé depuis le 02 mars dernier, de quitter les rangs du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo pour rejoindre officiellement le RPG-Arc-en-ciel.

Selon Korboya qui s’est confié lundi soir à un reporter de Mosaiqueguinee.com, sa venue au RPG-Arc-en-ciel a été facilitée par le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté.

« Ma décision  c’était maintenant ou jamais. J’étais de l’UFDG, mais aujourd’hui, je suis du RPG-Arc-en-ciel parce que ceux de l’UFDG ont voulu minimiser l’affaire entre nous, m’ignorer et être hautins. Pour eux, venir vers moi pour trouver la solution, c’était une manière pour eux de se rabaisser… Finalement à travers le ministre K au carré, j’ai décidé d’être au RPG. Ce n’est pas à cause des miettes ou parce que je suis corrompu. Je suis loin de là. C’est une décision et je l’assume. Rien ne pourra me faire anéantir dans ce combat. Je suis au RPG et je n’irai pas pour croiser mes bras », a déclaré l’ancien membre de la Cellule de communication de l’UFDG.

Il demandera par ailleurs à ses nouveaux collaborateurs du parti présidentiel de ne pas douter de sa moralité et dit qu’il est dans la peau du RPG-Arc-en-ciel.

« A mes nouveaux partenaires du RPG, de ne pas avoir une arrière-pensée de moi parce que certains estiment que je suis au RPG au nom de l’UFDG. Ce n’est pas le cas et il ne le sera pas. Je suis dans la peau du RPG-Arc-en-ciel et dans l’idéal du Professeur Alpha Condé et des militants du parti », a laissé entendre Korboya Baldé.

Pour rappel, la SYCORA avait formulé une plateforme revendicative à l’UFDG dans laquelle figurait l’organisation des sessions de formation pour les jeunes communicants du parti, mais en vain.

 

 

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top