Actualités

Réaction à chaud de Tibou après la suspension de la grève : «chacun de nous a des raisons d’être fier…»

Au sortir de la salle du 28 septembre du palais du peuple, qui a abrité mardi soir la cérémonie de signature d’un protocole d’accord entre le gouvernement et le Syndicat Libre des Enseignants et chercheurs de Guinée (Slecg), nous avons tendu notre micro à Tibou Kamara, émissaire du Chef de l’Etat dans les négociations ayant mené audit protocole d’accord.

« Il faut remercier le Chef de l’Etat qui, lui-même, s’est impliqué pour la résolution de cette crise. Il n’a ménagé aucun effort pour aboutir aux résultats d’aujourd’hui. Je pense que c’est à lui que revient le mérite et également à tous ceux qui se sont impliqués », a déclaré Tibou Kamara.

Pour le ministre Conseiller personnel du chef de l’Etat, « chacun de nous a des raisons d’être fier d’être Guinéen ».

« J’ai dit dès le départ, qu’il n’y avait pas de raison que nous n’arrivions pas à un accord. Parce que tous, nous aimons notre pays », poursuit l’ancien journaliste.

Question d’une consoeur de Radio France Internationale (Rfi) : Pourquoi avoir attendu que tout ce temps passe  pour céder maintenant  ? « Ce n’est pas jamais facile lorsqu’il s’agit de faire face à des revendications financières surtout lorsque l’Etat est confronté à des difficultés de trésorerie. Il a fallu beaucoup d’arbitrages, beaucoup de sacrifices. c’est cela qui a pris du temps et qui a permis d’aboutir au résultat d’aujourdhui », a répondu Tibou Kamara.

A noter que la grève a été suspendue par les syndicalistes qui disent avoir obtenu la satisfaction de trois points sur les quatre qu’ils avaient soumis au gouvernement.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top