A LA UNE

Des réformes au ministère des Pêches : vers la restructuration de certains établissements publics

Après les Directions du ministère des Pêches, de l’Aquaculture et  de l’Economie Maritime, des établissements publics relevant de lui pourraient bientôt changer dans leurs structures respectives. Le centre national de sciences halieutiques de Boussoura fait partie du lot. C’est un chantier du nouveau ministre, Frédéric Loua.

Une de nos priorités, nous a confié le ministre, c’est de refaire un peu toutes ces structures. « Ma priorité a été de faire signer le décret portant attribution et organisation du ministère des Pêches. Cela a été fait en janvier 2018. Dans ce nouveau document, il y a cinq (05) directions nationales. Il y a la direction nationale de stratégie, d’aménagement et de développement; la direction nationale des pêches maritimes; la direction nationale de la pêche continentale et de l’aquaculture, la direction nationale de la marine marchande de pêche; la direction nationale de la coopération et la direction de la programmation de l’information », a expliqué le ministre.

« Par rapport à ces directions, nous avons déjà fait les arrêtés que j’ai envoyés à la Présidence. Les établissements publics aussi, qui sont dépassés du point de vue structure, on les a réactualisés. Il s’agit du centre national des sciences halieutiques de Boussoura, du centre national de surveillance et de police de pêche, de l’office national de contrôle sanitaire des produits de la pêche et de l’aquaculture, l’agence nationale de développement de l’aquaculture. Les projets de décret  sont déjà élaborés et se trouvent à la Présidence de la République », conclut-il.

Propos recueillis par Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top