A LA UNE

Violences politiques : une cérémonie de lecture du coran présidée par la première Dame à la mosquée Faycal 

La Grande mosquée Fayçal a abrité ce vendredi, 30 mars 2018 une lecture du saint coran. L’activité a eu le privilège de regrouper des femmes d’obédiences politiques différentes.

L’initiative est de la première dame de la République, qui a souhaité par cet acte implorer la grâce divine afin que règne la paix dans le pays.  Cette idée de

Hadja Djéné Condé est partie du constat des violences enregistrées ces derniers temps.

« Depuis quelques semaines, nous vivons dans la peur, dans l’inquiétude. Il y a des morts d’homme. Face à cela, je me suis dit quelle attitude adopter, quelle  réponse à tant de violences ? Je me suis dit la réponse évidente c’est de faire appel à Allah pour qu’il nous vienne en aide et cela en passant par les femmes étant source de vie. On a fait donc appel à elles  pour nous lire les noms sacrés d’Allah et prier sa miséricorde pour qu’enfin le feu ardent qui est dans la poitrine des hommes s’éteigne et que la Guinée prospère. Que la Guinée sorte de la violence. Je souhaite la paix à la Guinée », implore-t-elle.

Le secrétaire général aux affaires religieuses, Elhadj Aly Jammal Bangoura, a salué cette initiative visant à promouvoir la paix.

« C’est une initiative salutaire pour prôner la paix sociale et la quiétude. C’est la paix que le Dieu tout puissant nous a recommandée. C’est le départ de tout développement pour toutes les nations », dit-il.

Ces femmes repartent avec la conviction que Dieu entendra leurs prières pour le bonheur de tous les Guinéens.

Abdourahamane Diallo

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top