A LA UNE

Assemblée générale du «Lafidy» : passage remarquable du DG de l’ONAP

Le Directeur Général de l’Office National des Pétroles (Onap)était l’invité vedette de l’assemblée générale du Lafidy dimanche dernier. Une rencontre hebdomadaire organisée à Matoto PA par un groupe de jeunes issus de toutes les couches socio-professionnelles notamment de la presse, de la société civile et de différents bords politiques.

Selon les organisateurs, l’objectif est de mettre ensemble des modèles de réussite et des populations à la base dans un but de partage d’expérience et d’émulation.

A l’image des autres personnalités qui l’ont précédé dont entre autres les Ministres K au carré, Naité…., Diakaria Koulibaly a répondu à des questions liées à son parcours professionnel et à son militantisme politique.

L’assemblée générale l’a aussi écouté sur la gouvernance pétrolière en Guinée, le comparatif prix pratiqué en Guinée par rapport aux pays voisins, la problématique de la subvention du prix du carburant à la pompe .

L’appréciation du cadre de l’assemblée générale du Lafidy

Le cadre est agréable,  je me sens confortable et surtout en ligne avec le devoir d’un responsable qui gère une parcelle administrative et qui a l’obligation d’être à l’écoute des concitoyens.

Du parcours professionnel 

J’ai terminé mes études en août 1998. J’ai successivement occupé les postes de contrôleur de gestion à la SOGEL ( actuelle EDG), contrôleur de gestion chez TOTAL Guinée ( filiale Groupe TOTAL) , Conseiller du Ministre du Commerce en charge du secteur pétrolier, Directeur National des Produits Pétroliers puis Directeur Général de l’Office National des Pétroles (ONAP), poste que j’occupe depuis janvier 2016.

  Rôle de l’ONAP

L’ONAP a été créé en août 2015 avec les prérogatives de gérer l’amont et l’aval du secteur pétrolier en République de Guinée. Il s’agit en résumé de promouvoir la recherche pétrolière  et de veiller au respect de la réglementation dans le domaine de la commercialisation du produit raffiné ( importation , stockage et distribution). Le comparatif prix pratiqué en Guinée par rapport aux pays voisins :

Le Sénégal, la Côte d’Ivoire , le Mali , le Liberia vendent plus cher que la Guinée, seule à ce stade la Sierra Leonne pratique un prix à la pompe légèrement en dessous  du prix de la Guinée .

Problématique de subvention du prix de carburant à la pompe :

La subvention du prix à la pompe vise les catégories des populations aux revenus indécents dont les préoccupations majeures sont les suivantes :

Allègement du panier de la ménagère , accès aux services publics sociaux de base (transport , santé, éducation , électricité, eau ..).

Il est donc plus optimal de defiscaliser le prix des denrées de première nécessité et de récolter les recettes pétrolières afin de mettre en place une flotte de transport public , de construire les routes (pour une meilleure fluidité des hommes et de leurs biens ) ainsi que des barrages,  des centres de santé, des écoles, bref investir dans les secteurs à fort impact social .

Un militantisme politique né avec l’ère de la démocratisation 

Le combat pour l’avènement de la démocratie en Guinée a commencé autour des années 90  en Guinée .

J’étais au secondaire, en 9ème année , croyant à la vertu de la démocratie, j’ai estimé qu’il était de mon devoir d’être acteur de la lutte pour l’établissent d’un état de droit en Guinée  et ce bien évidemment dans la suite logique des valeureux  guinéens qui ont mené le noble combat de la résistance à la pénétration coloniale et de la décolonisation de la Guinée .

J’ai donc pris l’option de militer dans le RPG pour ce combat .

Action Sociale :

Le DG de l’ONAP a vivement apprécié la présence d’une collégienne du nom de Maimouna Bah qui a d’ailleurs posé une question pertinente sur le secteur  pétrolier. Il lui a remis une enveloppe symbolique de 1 (un) million de FG.

Il s’est engagé à titre personnel de la parrainer pour son cursus scolaire et à l’accompagner dans son processus d’insertion socioprofessionnelle  au cas où il serait  encore en vie et  en fonction .

Mot de la fin

La Guinée est confrontée au défi du développement économique et ceci interpelle les Guinéens de tout bord. Il est donc impératif pour nous tous d’être conséquents avec nos propos et actes afin de muscler le tissu social et de construire ensemble la Guinée de demain .

Décryptage de Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top