A LA UNE

Mines : première session du Comité interministériel de suivi des projets miniers intégrés

Le Président de la République a décidé en début d’année 2015, de mettre en place un Comité interministériel de suivi des projets miniers intégrés (CISPMI), un organe regroupant plusieurs départements ministériels.

Ce mercredi 04 avril 2018, les ministres membres du CISPMI ont tenu leur première session dans la salle de réunion du ministère des Mines et de la Géologie. L’occasion a été mise à profit pour faire le point de l’opérationnalisation de tout le dispositif de facilitation de la mise en oeuvre des projets miniers intégrés.

Après le décret instituant ce comité, un secrétariat permanent a été mis en place. Il fait office de guichet unique qui a déjà traité plusieurs demandes. Cela a permis d’avoir des résultats en termes de raccourcissement du délai de délivrance des permis. «Il y a eu la revue du rapport diagnostique du système de délivrance de permis et autorisation avec de la Banque mondiale. Une firme internationale a fait la cartographie de tous les permis et autorisations et dressé des recommandations pertinentes», a déclaré le ministre des Mines, Abdoulaye Magassouba.

Ce rapport, conclut M. Magassouba, nous allons nous concerter pour pouvoir nous accorder sur le contenu des recommandations à prendre en charge pour qu’elles soient portées au niveau du Conseil des Ministres et que les réformes destinées à toiletter tout le système de délivrance des permis et autorisations puissent être engagées dans le meilleur délai.

Madame Diallo Mariama Ciré Sylla, représentante de la Banque mondiale à cette rencontre, a apprécié la mise en place du guichet unique et promis une continuité de son organisation à appuyer le gouvernement guinéen dans ces reformes du secteur des mines.

« La mise en place de ce guichet unique est la transcription de la volonté du gouvernement guinéen d’améliorer le climat des affaires en général et dans le secteur des mines en particulier,  afin d’accélérer la mise en oeuvre des projets miniers intégrés mais aussi d’attirer de nouveaux investisseurs », a-t-elle témoigné.

Cette session a été présidée par le ministre d’Etat aux Transports, a regroupé. Ses collègues Abdoulaye Magassouba des Mines et de la Géologie, Boubacar Barry de l’Industrie et des PME, Aissatou Baldé de l’Environnement , des Eaux et Forêts, Ibrahima Kourouma de la Ville et Albert Damantang Camara de l’emploi et de la formation professionnelle étaient aussi au rendez-vous.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top