Actualités

Rencontres Chef de l’Etat-partis politiques : Domani Doré plaide pour la réception des candidats indépendants

Au cours de cette semaine, le Président de la République, dans le but de trouver une issue favorable à la crise post-électorale,  a reçu le chef de file de l’opposition guinéenne, la mouvance présidentielle et aussi l’alliance républicaine conduite par Sidya Touré.

Suite à ces différentes rencontres, Domani Doré, présidente de la Guinée Audacieuse, ayant participé et conduit des listes indépendantes lors des communales passées a dans un entretien téléphonique réalisé ce jeudi, avec Mosaiqueguinee.com, brisé le silence sur cette importante actualité politique.

D’abord, Domani Doré apprécie le fait que le Chef de l’Etat tende la main aux partis politiques, notamment ceux de l’opposition « afin que l’accalmie revienne dans le pays ».

Dans la même lancée, elle plaide aussi que les candidats indépendants soient aussi reçus par le Président, car dit-elle, ils ont aussi des griefs à porter à ce processus.

« Je continue de penser que le Chef de l’Etat, n’est qu’au début de ses rencontres et qu’il y aura naturellement les candidats indépendants qui ont également des griefs  qui doivent être partagés dans ce comité de suivi », souhaite la présidente de la Guinée Audacieuse.

En sus de cet oubli, la présidente de la Guinée Audacieuse, dit être choquée par le fait que parmi toutes ces délégations reçues par le Président de la République, l’on n’y trouve aucune femme encore moins un jeune.

« Pourtant nous savons la place des jeunes et des femmes dans la matérialisation de leur démonstration de force en termes de mobilisation de masse », déplore Domani Doré.

Pour l’ancienne membre du gouvernement Said Fofana, c’est quand-même dommage que lorsque la phase de lutte pour une démocratie plurielle est difficile,  on fait appel aux femmes et aux jeunes, mais quand il s’agit justement d’aller simplement pour cet exercice, qui est de rappeler des accords qui avaient déjà été ficelés, mais dont la mise en œuvre a été bâclée et faire des poignées de mains, les jeunes et les femmes n’y ont pas leur place.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top