A LA UNE

Accord politique : redémarrage effectif des travaux du comité de suivi

Le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation a abrité ce vendredi, 06 avril 2018, la réouverture des travaux du comité de suivi de l’accord politique du 12 octobre 2016.

Les représentants de l’UFDG, de la mouvance présidentielle, de l’alliance républicaine, de la société civile, mais aussi de la CENI ont répondu présents à cette rencontre à laquelle prenaient part également les représentations diplomatiques.

Au sortir de l’entretien, les acteurs politiques se sont prêtés aux questions des journalistes.

Amadou Damaro Camara du RPG Arc-en-ciel a parlé de la méthodologie de travail qui sera mené.

« Nous avons dégagé une méthodologie de travail. Ce qui doit être fait à l’assemblée sera fait. Ce qui sera fait au sein de ce comité sera fait ici par les différentes sous-commissions. A partir de mardi, nous commencerons à travailler sur le contentieux », assure-t-il.

Cellou Baldé de l’UFDG a quant à lui parlé de la disponibilité de son parti en faveur de la mise en œuvre de l’accord.

« C’est une réunion de cadrage aujourd’hui. Nous sommes comme toujours disposés à aller dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord politique. A partir du mardi, les différents partis qui ont des griefs vont déposer leurs documents et les analyses vont commencer», affirme-t-il.

Côté l’alliance républicaine, Dr Deen Touré a espéré que des compromis seront trouvés.

«J’espère que nous ferons tous des compromis pour que nous proposions aux citoyens une solution qui peut faire en sorte que la paix règne dans notre pays. L’UFR s’engage à cela », promet-il.

Les débats sont programmés pour le mardi, afin, disent-ils d’entrer dans le vif du sujet.

 Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top