Actualités

ASCAD-Guinée: signature d’un protocole d’accord pour la formation de 72 chauffeurs PL et SPL

Le Directeur Général de l’ASCAD (Agence du Service Civique d’Action pour le Développement)  a procédé lundi à la signature d’un protocole d’accord avec le Chef de la délégation de l’Union européenne, l’Ambassadeur de France,  l’Armée Guinéenne et les entreprises françaises Renault Trucks et Total-Guinée pour le financement de la formation de 72 jeunes guinéens conducteurs Poids lourd et Super poids lourd.

Le Ministre d’Etat ministre Secrétaire Général à la présidence de la République, qui assume la tutelle, le ministre de la Jeunesse, président du Conseil d’Administration de l’ASCAD, et le ministre des Transports ont aussi apposé leurs signatures sur ledit document.

En plus des 256 millions 424 mille francs guinéens que va dégager l’ASCAD pour supporter certaines charges du programme, chacun des partenaires va apporter sa contribution.  Total Guinée fournit le carburant nécessaire pour la formation pratique. Renault Truks met à disposition deux camions tracteurs, Renault Trucks France a déjà dépêché  un expert pour donner une formation métier aux moniteurs. Les Forces Armées Guinéennes mettent à la disposition de l’ASCAD deux remorques et le champ d’apprentissage pratique au sein du camp Alpha Yaya Diallo. L’Union européenne met à disposition des équipements et matériels didactiques. L’Ambassade de France en Guinée, a mis à disposition un officier supérieur pour des conseils d’orientation.

Recruté essentiellement par Renault Trucks et Total-Guinée, ces jeunes vont d’abord suivre une formation civique et citoyenne en apprenant non seulement les valeurs fondamentales du civisme, mais aussi la discipline et la rigueur. Ils passeront ensuite à la formation professionnelle qui leur permettra d’obtenir les permis VL (Véhicule léger), PL (Poids lourd) et SPL (Super Poids lourd).

Compte tenu de l’impact de ce projet sur la sécurité dans  le transport, mon département ne ménagera aucun effort   pour lui apporter l’appui nécessaire, s’est engagé le ministre des Transports,  Oyé Guilavogui,

« Si le ministère des Transports réfléchit bien et trouve les moyens de faire en sorte que tous ceux qui conduisent actuellement les super poids lourds, passent des tests de compétence volontairement, avec l’accompagnement des sociétés privées, et repassent par le même système de formation, on aura fait beaucoup de progrès », a souligné le ministre Secrétaire général à la Présidence de la République, Kiridi Bangoura.

Dans son intervention, le Directeur Général de l’ASCAD, le Général Amadou Doumbouya, a rappelé que  l’ASCAD est née de la volonté du Chef de l’Etat de mettre en oeuvre le service civique d’action pour le développement en République de Guinée et promouvoir la formation professionnelle et citoyenne des jeunes guinéens. « Ce service a pour mission principale d’améliorer le niveau de citoyenneté des jeunes guinéens sortis du système éducatif avec ou sans qualification et chômeurs, tout en facilitant leur insertion dans la vie active », a-t-il déclaré.

Pour  l’Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Léone, l’ASCAD représente un très beau projet. Parce que, poursuit-il  c’est une école de la deuxième chance, une école de solidarité, de discipline mais aussi de civisme et de citoyenneté.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Quelques images de la cérémonies

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top