Actualités

Sidya content de l’interpellation de communicants de l’UFDG et du RPG : «Ou on est chef de parti, ou on est chef de communauté»

Face à ses militants ce samedi à la permanence de l’UFR, Sidya Touré a évoqué l’interpellation et le placement sous contrôle judiciaire de communicants du RPG Arc-en-ciel et de l’UFDG. Il a particulièrement félicité la justice et le Balai citoyen, l’organisation de la société civile à l’origine de la plainte. Sidya Touré a surtout félicité les communicants de sa formation politique qui, dit-il, sont restés à l’écart de ce débat nauséabond entre les deux partis notamment  sur les réseaux sociaux.

« Nous n’avons pas cessé de prôner la paix, de dire que le débat que nous avons entre nous est un débat d’idée. Nous n’avons jamais mis en avant l’appartenance de tel ou tel à un groupe ethnique. L’UFR n’a jamais fait ça », dira-t-il.

« Je dois féliciter nos jeunes communicants parce qu’ils ne se sont pas laissés emportés dans ce débat nauséabond que nous avons constaté un moment entre les deux partis… Nos amis de l’UFDG et du RPG, parce qu’il faut les citer, ont complètement débordé », a déclaré le leader de l’UFR.

Pour lui, dans tout pays, il faut une société civile comme le balai citoyen. « Je vais demander à rencontrer leur responsable la semaine là pour le féliciter », a-t-il mentionné.

« Ou on est chef de parti, ou on est chef de communauté », lance-t-il.

Il est 13 heures, l’assemblée générale est en cours. Le leader de l’UFR évoque à la fois plusieurs questions d’actualité.

A suivre…

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top