A LA UNE

MINUSMA: 348.075 $ virés par les nations-unies au personnel de Gangan II

Suite à la participation des troupes guinéennes aux contingents de la Mission des Nations Unies pour la Sécurisation du Mali (MINUSMA) dans le cadre du maintien de la paix, les Nations-Unies ont viré un montant s’élevant à hauteur de 348 milles 075 dollars américains au titre des indemnités de risques appelé risques premiums.

Cette somme est destinée au personnel du bataillon guinéen Gangan II pour la période trimestrielle allant du 1er juillet au 30 septembre 2016.

Le document relatif à ces indemnités a été officiellement remis aux autorités de la défense ce lundi, 16 avril 2018 par la coordinatrice du système des Nations-Unies qui s’est fait représenter pour la circonstance. La cérémonie s’est déroulée au camp Almamy Samory Touré.

« L’attribution de cette prime à un contingent est exceptionnelle et exige plusieurs critères dont l’acceptation sans restriction des missions parfois très exigeantes dans un environnement hostile. C’est le cas de nos différents contingents à Kidal qui risquent tous les jours leur vie. (…) Conformément à la liste fournie à l’ONU par le commandant du bataillon, chacun des 850 dudit bataillon a droit à 409.5$ soit 136.5$ par mois », a déclaré le Colonel Amadou Kaba, directeur des opérations état-major des armées. Qui dira par ailleurs qu’une commission est déjà constituée pour se déployer à l’intérieur du pays pour le paiement.

La représentante de la coordinatrice du système des Nations-Unies à cette cérémonie s’est réjouie de son association à cette cérémonie. Dans cette initiative, dira Zenab Diaby, le ministère de la Défense nationale fait preuve de transparence dans la gestion des indemnités. Elle a réitéré le soutien des Nations-Unies à la Guinée dans la voie de l’excellence.

Pour sa part, le chef de cabinet du département de la Défense nationale, le Général Aboubacar Sidiki Camara n’a pas caché sa satisfaction.

« Aujourd’hui, les forces armées guinéennes sont en train de redorer le blazon de notre nation par son retour dans le concert des nations projetées sur les théâtres d’opérations. Nos félicitations vont à l’endroit du commandant du bataillon Gangan II et son personnel qui ont su honorer et respecter le message qui leur a été donné par le Président de la République en ne se rendant coupables d’aucun délit…», s’est félicité l’homme qui se fait appeler « Idi amine’’.

Dans sa conclusion, il promet que ces primes parviendront dans de bonnes conditions aux ayants-droits et une copie du procès-verbal de remise portant émargement de chaque soldat sera adressé à la coordinatrice du système des Nations-Unies.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top