Actualités

OMD : fin de la 23ème conférence des DG des administrations douanières de l’Afrique de l’Ouest et du Centre

Général Toumany Sangaré DG de la Douane guinéenne

La conférence des Directeurs Généraux de la zone Afrique de l’Ouest et du Centre de l’Organisation Mondiale des Douanes, a pris fin ce vendredi, 27 avril 2018 à Conakry. Pendant les 3 jours de travaux,  les débats ont essentiellement  porté  sur la mission de mobilisation des recettes et la sécurité dans la sous-région. Concernant la sécurité d’ailleurs, deux projets ont été initiés par le Nigeria et le Japon.

Le président de la République était venu rehausser de sa présence, cet événement régional, au cours duquel, le Directeur général de la Douane guinéenne a été choisi par ses pairs pour prendre la vice-présidence de l’OMD-AOC.

Le général de brigade Toumany Sangaré, qui remplace l’ivoirien Da Pierre Alphonse, a fait des projections. «Nous allons d’abord nous atteler à la mise en œuvre du plan stratégique qui a été élaboré et adopté lors de cette 23ème conférence. Nous allons travailler toujours pour consolider les acquis de la région, à renforcer la coopération entre les administrations membres de la région et entre notre région et les autres régions. Nous allons nous investir à nous rapprocher du secrétariat de l’OMD, qui est notre maison mère. Le défi est énorme, nous en sommes conscients, mais je pense qu’avec le soutien de l’OMD et l’accompagnement de mes collègues directeurs généraux et les conseils de mon ami Da Pierre Alphonse qui a dirigé notre région, pendant 2 ans, nous y parviendrons», déclare-t-il.

En tout cas, pour le Secrétaire général de l’OMD, Kunyo Mikuria,  il est  nécessaire d’agir efficacement.

«Comment travailler  avec le secteur privé, ça c’est un défi. L’autre défi c’est la sécurité, parce que, malheureusement, la sécurité est devenue un grand sujet. Il y a aussi la sûreté et la santé qui sont menacées. Le président de la République (Alpha Condé Ndlr)  a parlé de faux-médicaments, comment protéger les citoyens ? C’est aussi un sujet important. Quant  à la mobilisation des recettes, la douane doit assurer  la perception efficace mais équitable des recettes. Il y a plein de sujets», dit-il.

Les 23 administrations membres de la région OMD-AOC se sont engagées à mettre en œuvre l’accord sur la facilitation des échanges et promis de prendre toutes les dispositions pour sécuriser l’environnement commercial.

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top