Actualités

Premier Mai 2018: retour sur la commémoration de la journée des travailleurs à Mamou

Le premier mai de chaque année est retenu comme la journée internationale des travailleurs. Elle est célébrée dans de nombreux pays du monde dont la Guinée.

Dans la préfecture de Mamou, la commémoration de ce 132ème anniversaire a été faite dans la salle polyvalente de la maison des jeunes, en présence d’une centaine de travailleurs et travailleuses de la commune urbaine.

Le thème retenu cette année est : « le dialogue social au service de l’emploi décent ».

Dans son intervention, le délégué national de l’intercentrale CNTG/USTG est longuement revenu sur les acquis obtenus du gouvernement guinéen ces derniers temps, dont entre autres : « la révision de la grille salariale qui a abouti au changement de la valeur monétaire, l’augmentation de salaire de 80% pour tous les fonctionnaires depuis 2016, l’obtention de deux (2) mois de salaire comme indemnité de départ en faveur des fonctionnaires devant faire valoir leurs droits à la retraite, la reprise des activités de l’usine Forêt Forte de N’zérékoré… », a égrené Maka Seck.

Le gouverneur de Mamou, Amadou Oury Lemy Diallo et le préfet Mory Diallo tous deux étant absents de la salle, c’est le directeur de cabinet du gouvernorat qui s’est adressé aux travailleurs de la région.

Bernard Mara a invité les uns et les autres à privilégier le dialogue social pour le dénouement des crises.

« Vous savez que les grands conflits se règlent au tour de la table. Quel que soit le problème, il faut accepter de dialoguer parce que quand il y a des troubles, il n’y aura pas de développement », a-t-il prévenu.

C’est par un banquet offert par des responsables syndicaux que la commémoration a pris fin à Mamou.

Depuis Mamou Alpha Mamoudou Barry, pour Mosaiqueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top