A LA UNE

Mésaventure de Soumah (Slecg) à la célébration du 1er mai : la CNTG se défend (Interview)

Au lendemain de la célébration de la fête internationale du travail, marquée à Conakry par le «double scandale» de la non invitation du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (Slecg), dirigé par Aboubacar Soumah, et le refus du Premier ministre de serrer la main à ce leader syndical, nous avons obtenu une réaction de la direction de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (Cntg), organisatrice de la cérémonie.

Dans une interview accordée à la rédaction de Mosaiqueguinee.com, à la bourse du travail, le Secrétaire général Adjoint de la CNTG, Mamadou Mansaré, a évoqué plusieurs sujets d’actualité liés au mouvement syndical. Nous avons particulièrement parlé du cas urgent Aboubacar Soumah et le scandale survenu au palais du peuple.

Lisez

 Mosaiqueguinee.com : vous n’auriez pas invité le SLECG à cette fête, vous auriez même tenté d’empêcher Aboubacar Soumah et son groupe d’accéder à la loge officielle. Pire, Aboubacar Soumah a été empêché de serrer la main au Premier ministre. Cette actualité occupe le débat aujourd’hui, auriez-vous une réaction là-dessus ?

Mamadou Mansaré : je vous dis une fois encore, nous, le SLECG que nous reconnaissons, c’est le SLECG que l’USTG nous a présenté. Louis M’Bemba (Secrétaire général de l’USTG Ndlr) était à la tribune avec le général Amadou Diallo (Secrétaire général de la CNTG Ndlr). Ce sont eux qui ont reçu le Premier ministre. Et tous les membres des différentes fédérations étaient présents. Si une autre personne vient se présenter au nom d’un autre SLECG, nous, en tant qu’inter centrale, nous ne pouvons pas le reconnaitre. Vous-mêmes journaliste, vous devriez savoir que dire aujourd’hui SLECG parce que c’est Soumah, vous faites une erreur parce que pour le moment, l’USTG nous présente comme Secrétaire général Elhadj Sy Savané.

Mosaiqueguinee.com : que le Premier ministre refuse de serrer la main à un syndicaliste, comment avez-vous trouvé cela ? Vous êtes syndicaliste, c’est humiliant quand même.

Mamadou Mansaré : si vous faites partie d’une organisation, vous respectez les règles les principes pour lesquels vous y avez adhéré… Si vous ne reconnaissez pas le premier responsable de votre centrale, vous ne reconnaissez pas le premier responsable de votre fédération, comment voulez-vous que les gens vous prennent au sérieux. C’est humiliant pour qui ?

Mosaiqueguinee.com : pour le mouvement syndical.

Mamadou Mansaré : non, c’est vous qui le dites. Quand on insultait Louis M’Bemba dans les radios, personne de vous n’a dit que c’était humiliant, que ce n’était pas normal qu’on insulte le Secrétaire général d’une grande centrale syndicale aussi représentative que l’USTG.

Luis M’Bemba qui a été un grand combattant, un très grand syndicaliste, qui a donné toute sa vie pour ce mouvement syndical….qu’on l’insulte publiquement et que vous journalistes vous acceptez ça et aujourd’hui vous voulez nous faire comprendre que parce que quelqu’un n’a pas eu la chance de serrer la main au Premier ministre, c’est humiliant pour nous….

A suivre la suite de cette grande interview les heures à venir.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top