Actualités

Justice/plainte contre des communicants du RPG: les prévenus brillent par leur absence

Mis en examen pour diffamation, injures publiques et menaces sur les réseaux sociaux par voie à l’endroit d’Ousmane Gaoual Diallo, les principaux concernés, dont Lamine philo Kaba, Mamady Karifamouya Kaba, Mamoudou Traoré, Arafamoussayah Macka Diaby, Korboya RPG Baldé, Ibrahima Kaba « Diplomate », Abdourahmane Djoumessi, Cheick Oumar Finando et Kemo Tounkara, ont brillé par leur absence devant le Tribunal de Première Instance de Dixinn. C’était ce jeudi 03 mai 2018.

Pourtant, selon Me Salifou Béavogui, toutes les parties étaient informées que l’audience allait s’ouvrir aujourd’hui sur le fond et rien n’a justifié l’absence des mis en cause.

« Nous pensons que les faits sont très graves parce que ce sont des propos haineux et ethnocentriques, injurieux, diffamatoires et calomnieux qui ont été tenus à l’encontre de notre client et nous tenons coûte que coûte à ce que ce jugement soit fait et que les faits soient réprimés à la hauteur de leur gravité. C’est un procès éminemment éducatif », déclare l’avocat du député UFDG de Gaoual.

Mais le procès sera reporté au 31 mai prochain et les avocats de la partie civile en ont pris acte.

« Donc, nous avons finalement accepté la demande de renvoi formulée par le Tribunal pour que les prévenus comparaissent afin qu’il y ait un débat équilibré et contradictoire », conclu Me Béa.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top