A LA UNE

Vers l’ouverture de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale : 25 officiers cadres formés

Dans le cadre de l’ouverture prochaine  de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale de Guinée, 25 officiers viennent d’être formés par la coopération française.

Ce séminaire de formation, rapporte l’officier chargé de communication de la Gendarmerie Nationale, Colonel Mamadou Alpha Barry, a eu pour objectif, d’appuyer la création de l’école des officiers de la gendarmerie nationale de Guinée, d’apporter surtout un avis sur la pédagogie proposée par le groupe de travail et former les intervenants et futurs cadres de l’école.

Le formateur, Lieutenant Colonel Guillaume DAR,  a tenu à souligner «l’excellent» état d’esprit selon lui des officiers de la gendarmerie qui ont participé à ce séminaire de 10 jours.

«Au-delà de quelques cours théoriques, d’une part sur quelques outils de gestion des ressources humaines notamment de formation comme le référentiel des activités de compétence, nous avons pu travailler et raffiner le plan de charge  de la 1ère année afin de préparer l’intégration des premiers élèves mais aussi le recrutement qu’il  conviendra de mener vraisemblablement dans les mois qui viennent. Enfin, la mise en situation des cadres de cette école a permis à tous ces officiers d’exercer une simulation pratique, la planification, l’anticipation, la programmation des actions de formation mais aussi du soutien des dites actions. Ces mises en situation pour moi représente ces objectifs qui a été dépassé car les cadres de la future EOGN, j’estime, sont prêts», dit-il.

Pour sa part, le Général Ibrahima Baldé, Haut commandant de la gendarmerie nationale, a mis l’accent sur l’ouverture prochaine de ladite École des Officiers de la Gendarmerie Nationale.

«L’ouverture de cette école des officiers de gendarmerie, permettra à coup sûr de corriger l’écart existant entre les anciennes et les nouvelles promotions car ces dernières renferment de sous officiers qui ont des potentialités remarquables qu’il faut nécessairement valoriser pour l’avenir de la Gendarmerie Guinéenne. Quant à vous, stagiaires, vous venez d’acquérir des connaissances pédagogiques qui vous permettront d’accomplir avec efficacité vos missions de futurs cadres de cette école», déclare le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale de Guinée.

Cette formation a été donc rendue possible par une mission de renforcement et d’expertise de la coopération française.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top