A LA UNE

Alpha Condé justifie le limogeage de Moundjour Chérif : «le procureur général n’était pas à la hauteur»

Présent à la conférence des DAAF ce samedi, 05 mai 2018, le président de la République a fait cas du débarquement de Moundjour Chérif, de la fonction de procureur général.

Le Chef de l’Etat, avec un ton ferme, a confié que l’ancien procureur général, limogé la veille, n’était pas à la hauteur.

 «J’ai été assez gentil mais maintenant tout ça c’est fini. J’ai changé le procureur général hier, parce que le procureur général n’était pas à la hauteur. Le procureur doit être là pour poursuivre tous les gens qui violent la loi », affirme-t-il.

Le locataire de Sekhoutoureah ajoute par ailleurs que quiconque faillira, subira les rigueurs de la loi.

«Désormais, la justice va faire son travail. J’ai prévenu que je ne ferai pas droit de grâce. Si quelqu’un est condamné, il fera la prison. Il ne faut pas compter sur moi parce que personne n’est au-dessus de la loi. Si tu es de la mouvance, tu violes la loi ou tu tiens des propos incitant à la haine, tu dois faire la prison comme n’importe qui», insiste-il.

L’époque Moundjour Chérif appartient maintenant au passé.

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top