Actualités

Fermeture de l’hôtel casino : Le zèle du patrimoine bâti et du haut commandement, l’implication suspecte de la Lonagui

Depuis quelques jours, en plus du casino, l’hôtel abritant le casino, situé dans l’enceinte de la cité chemin de fer à Kaloum, au cœur de la capitale Conakry, a été aussi fermé par la gendarmerie sur ordre du Président de la République, auraient argumenté les exécutants de ladite décision.

En réalité, la décision du Président n’aurait concerné que le casino qui se trouve au sein de l’hôtel. Alpha Condé, a ainsi agi, a-t-on appris, suite à un rapport qu’il a reçu de l’autorité de régulation, la Lonagui, mettant en cause la légalité et la gestion de ce casino.

En application de cette décision, pour des raisons inavouées, le patrimoine bâti, à travers le haut commandement de la gendarmerie, comme c’est le cas le plus souvent chez eux, a fait débarquer sur les lieux, des agents qui ont fait arrêter les travaux de rénovation de l’hôtel en cours.

Ce samedi, le Président de la République s’est rendu sur le chantier inachevé dans la cité. Il a constaté avec étonnement, qu’au-delà du casino, l’hôtel aussi a été fermé.  Le chef de l’État, aurait donc ordonné que les travaux de rénovation de l’hôtel reprennent.

Autre étonnement du Président, c’est d’avoir constaté que le casino d’en face où les travailleurs sont mal payés pour certains et non payés pour d’autres, nous a-t-on affirmé, n’ait pas été fermé.

On accuserait le Directeur de la Lonagui, d’en être l’un des gros actionnaires, et qui, à cet effet, aurait fait abstraction de la décision présidentielle.

Après le passage du Chef de l’État, ont débarqué sur les lieux, le chef d’État-major de la gendarmerie et le Directeur du patrimoine Bâti.  Ces deux responsables y sont restés curieusement longtemps.

Arrivé sur le terrain, on y a trouvé des employés des lieux fermés, avec le visage froissé.

« Je suis le directeur du casino. Nous, on est fermé depuis plus de 4 mois. Depuis cette fermeture, je continue de payer les travailleurs au nombre d’une centaine dans l’espoir que je vais reprendre. Quand le Président est venu, il a vu les ascenseurs, il a été étonné d’apprendre que l’hôtel est fermé.  Il a ordonné à ce qu’on laisse les travaux de rénovation reprendre », nous a confié un des responsables de l’hôtel.

Nous y reviendrons !

Mohamed

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top