A LA UNE

Frontière guinéo-malienne : la circulation a repris, Bouréma Condé attendu sur les lieux (Préfet)

En plus des dégâts matériels importants enregistrés de part et d’autre suite aux affrontements survenus dimanche 06 mai 2018 à Kourémalé à la frontière guinéo-malienne, entre citoyens de ces deux pays, le Préfet de Siguiri parle d’un cas de mort dans les rangs des guinéens.

«Du côté guinéen, il y a eu 63 blessés dont les plus graves ont été transportés à Siguiri centre. Un de ces blessés est décédé depuis hier», nous apprend le préfet de Siguiri, Ibrahima Kalil Keïta.  Selon la première autorité de Siguiri, plusieurs négociations ont eu lieu ce lundi pour tenter d’apaiser la situation.

«Aujourd’hui, en compagnie des services de défense et de sécurité de Siguiri et du commandant de la zone militaire de Kankan, nous avons tenu plusieurs réunions en présence du gouverneur de la région de koulikoro (République du Mali), de l’Ambassadeur de la Guinée au Mali et d’autre autorités de Kangaba et de Naréna. Nous avons décidé de mettre de côté qui a raison et qui ne l’a pas pour éteindre le feu. Chacun a regretté et a juré que cela ne va plus se reproduire. Donc tout s’est bien passé, le calme est revenu et la circulation a repris», a déclaré le représentant du chef de l’Etat dans la préfecture de Siguiri.

Le préfet nous apprend également que le ministre guinéen de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Général Bouréma Condé, devrait se rendre ce mardi à Kourémalé.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top