A LA UNE

Recrutement d’enseignants au faible niveau: le Chef de l’Etat s’en prend à la CNTG et l’USTG

Lors de l’ouverture du forum de l’étudiant guinéen ce jeudi, 10 mai 2018, le Président de la République qui présidait la cérémonie ne s’est pas empêché de revenir sur « le faible niveau des enseignants guinéens».

Alpha Condé n’est pas allé du dos de la cuillère pour dénoncer le manque de qualification des enseignants de son pays. Il a pour ce fait tenu la CNTG et l’USTG responsables de cette situation qui gangrène de nos jours le système éducatif guinéen.

« C’est la CNTG et l’USTG qui nous disent. L’année dernière, ils nous ont dit de recruter 1 600 contractuels qui n’avaient aucun niveau. Je leur ai dit, nous venons de mettre en place un comité d’audit avec le syndicat des enseignants, les parents d’élèves et la société civile qui a montré que les enseignants actuels n’ont pas le niveau. Vous savez qu’ils n’ont pas le niveau et vous voulez nous faire recruter des gens qui ont encore moins de niveau. Ils nous ont dit, si vous ne faites pas ça, on va en grève. C’est le CNTG et l’USTG pas le SLECG », déclare le locataire de Sékhoutouréyah.

Le Chef de l’Etat, a tout de même  admis que ces contractuels ont été recrutés, alors qu’ils n’ont aucun niveau.

Mais Alpha Condé promet qu’aucun enseignant n’enseignera l’année prochaine sans avoir passé le test.

Reste à savoir si le Président Condé va mettre à exécution sa menace.

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top