Actualités

TPI Mamou : accusés de viol suivi d’assassinat, les deux présumés auteurs se rejettent la responsabilité

Mamadou Bobo Bah alias ‘’Thiernodjo’’ âgé de 23 ans et Telly Bobo Keïta, 18 ans, ont comparu ce mercredi, 09 mai 2018, au tribunal de première instance (TPI) de Mamou, dans une affaire de viol suivi d’assassinat.

Les faits remontent au mardi, 10 octobre 2017 à Pétini, localité relevant de la sous-préfecture de Tolo, située à 23 Km de Mamou-centre.

Ce jour-là, Fatou Kani Kéïta avait été retrouvée morte au bord d’un marigot à Pétini, à la suite d’un viol dont elle aurait été victime. C’est suite à cette découverte macabre que les deux jeunes Mamadou Bobo Bah et Telly Bobo Kéïta ont été arrêtés et déférés à Mamou. Ils ont été mis sous mandat de dépôt le 13 Octobre 2017.

Appelé à la barre le premier pour sa version des faits, Mamadou Bobo Bah a nié en bloc les charges portées contre lui, avant de faire porter le chapeau à Telly Bobo Kéïta, son coaccusé.

« Ce jour (mardi 10 octobre 2017), j’étais parti aider une voisine du nom de Thierno Batouly Diallo à faire la récolte dans son champ de fonio. J’y étais resté de 7H à 15H. Après le travail, je me suis dirigé vers le marigot pour me laver. Quand j’arrivais à côté du marigot, j’ai entendu les cris d’un enfant qui pleurait. J’ai demandé s’il y a quelqu’un pour m’assurer qu’une femme n’est pas en train de se laver au marigot, mais c’est Télly Bobo qui me répond.  Je lui ai demandé où est le bébé qui pleure, il m’a répondu qu’il est avec sa sœur. Vu que le bébé continuait à pleurer sans cesse, j’ai décidé alors d’aller voir ce qui ne va pas, et j’ai trouvé l’enfant assis seul au bord du marigot. Pendant que je cherchais à le consoler, à ma grande surprise, je vois Telly Bobo s’en fuir. Quand j’ai regardé derrière moi,  j’ai vu le corps sans vie de Fatou Kani Kéïta (tante paternelle de telly Bobo Kéïta), couché à même le sol. J’ai appelé au secours et ce sont les parents de Telly Bobo qui arriveront les premiers. Ils ont dit que c’est moi le responsable du crime, c’est comme ça que je me suis retrouvé dans cette affaire », explique  Mamadou Bobo Bah, un des accusés.

Invité à son tour à donner sa part de vérité dans cette affaire,  Télly Bobo Kéïta s’est aussi inscrit dans une logique de rejet systématique des faits qui lui sont reprochés, avant de charger son coaccusé Mamadou Bobo Bah.

« Au moment des faits, je n’étais même pas présent sur les lieux. J’étais allé aider un de mes voisins à battre le fonio. J’avais quitté la maison à 10h avec mon jeune frère. C’est à 14h que nous avons fini le travail. Arrivé à la maison, mon père m’a informé du décès de ma tante Fatou Kani Kéïta. Mamadou Bobo  Bah était attaché et tout le monde disait que c’est lui l’auteur de l’assassinat. C’est dans ces mouvements que moi aussi j’ai été arrêté », réplique Telly Bobo Kéïta.

L’affaire a été renvoyée au 23 mai prochain pour la suite des débats et la comparution des témoins.

De Mamou, Alpha Mamoudou Barry pour Mosaiqueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top