Actualités

Création d’un nouveau syndicat de l’éducation : le SLECG de Mamou crie à la traitrise

Des enseignants venus de certaines institutions d’Enseignement Supérieur étaient en conclave en début de semaine, à l’Institut Supérieur de Technologie de Mamou.

Ce congrès, qui a duré pendant deux jours, a permis aux participants de mettre en place le Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (SNAESURS), avec pour secrétaire général, Baba Mansaré de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

Réagissant pour la première fois depuis la création de cette nouvelle structure syndicale, le Secrétaire Général préfectoral du SLECG de Mamou n’a pas manqué de mots pour dénoncer ce qu’il qualifie de « traîtrise » de la part de Baba Mansaré.

«C’est un traître ! Moi je l’appelle un traître. Sinon jusqu’à la dernière minute il (Baba Mansaré NLDR) était avec nous, il nous avait rassuré qu’il était avec nous. Lorsqu’il s’est déplacé de Conakry pour Mamou, il y avait un rendez-vous entre lui et Soumah. C’était pour mettre en place une structure dans laquelle le supérieur est impliqué. Pendant que tout le monde était dans la salle y compris Soumah et tous les membres du bureau national du SLECG, alors qu’on n’attendait que Baba Mansaré, un des professeurs de l’Université de Gamal nous a dit « écoutez, le Monsieur que vous attendez ne sera pas présent. Il est déjà en route pour Mamou pour aller organiser un congrès’. On l’appelle il ne décroche pas. Donc c’est ainsi qu’on s’est rendu compte que Baba Mansaré nous a piégés», déplore Thierno Souleymane SALL.

Plus loin, Monsieur SALL avoue que la création de ce nouveau syndicat de l’éducation ne les ébranle pas au sein du SLECG. « Cela ne nous fait ni chaud ni froid ! Par ce que la plupart des enseignants du supérieur sont avec nous. C’est une petite fraction d’enseignants qui se sont retrouvés ici pour mettre en place ce syndicat », a-t-il indiqué.

Alpha Mamoudou Barry, correspondant de Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top