Actualités

Procès de Fatou Badjar, AOB et Jean Guilavogui : le juge refuse une nouvelle demande de remise en liberté provisoire 

Me Bea de la Défense

Le procès du Commandant Alpha Oumar Boffa Diallo alias AOB, Fatou Badjar et Jean Guilavogui, tous jugés dans l’affaire dite d’attaque du domicile du Chef de l’Etat, s’est poursuivi ce lundi, 14 mai 2018, au TPI de Dixinn.

L’audience de ce lundi a été marquée par une demande de mise en liberté provisoire, formulée par la défense. Le procureur et la partie civile n’ont pas attendu longtemps pour s’y opposer.

D’ailleurs, pour le procureur, mettre ces personnes en liberté provisoire, pourrait causer des troubles à l’ordre public. La cour, présidée par le juge Mangadouba Sow, n’a pas accédé à cette demande.

AOB et Cie retournent donc en prison en attendant la prochaine audience, fixée au 18 juin.

«Nous avons jugé excessivement exagéré le temps de la détention provisoire. Nous avons plaidé respectueusement auprès du tribunal, pour qu’il accepte d’accorder leur remise en liberté en attendant la fin de la procédure. Nous restons confiants, sereins et à la disposition de la justice. Nous pensons que le droit sera dit conformément à la loi», a mentionné Me Béa, avocat de la défense, au sortir de la salle d’audience.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top