A LA UNE

Confirmation de la légalité du PADES : Dr Ousmane Kaba se félicite d’un acte de la justice guinéenne

Il y a quelque temps, le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, avait soutenu que le parti PADES, dirigé par Dr Ousmane Kaba, n’était pas légal, indexant un congrès ayant abouti à la mutation du parti RDI en PADES. Désormais, c’est officiel, la justice donne raison à Dr Ousmane Kaba.

Celui-ci, avait introduit un recours pour excès d’autorité auprès de la Cour suprême, pour attaquer la décision du MATD de ne pas reconnaitre son parti.

La Cour suprême, après avoir statué sur le dossier, condamne le MATD pour abus d’autorité et rétablit le PADES.

Invité ce mercredi 16 mai 2018, dans l’émission les  » Grandes Gueules « , de la radio Espace Fm, le président du Parti des Démocrates et de l’Espoir (PADES), Dr Ousmane Kaba n’a pas manqué de félicité la justice guinéenne. Il soutient qu’on doit faire confiance à celle-ci.

Selon lui : « C’est une très bonne chose pour le système judiciaire en Guinée, parce que ça redore un peu le blason de ce système, qui est décrié partout. Cela montre aussi qu’il y a des hommes et des femmes qui sont capables de dire simplement le droit et de gagner contre un ministère. Je pense que la justice guinéenne, n’est pas totalement pourrie. Aujourd’hui, je dis bravo à ces conseillers de la Cour suprême, qui ont pris leurs responsabilités pour une fois. Pour ce fait, on doit faire confiance à la justice guinéenne », a-t-il dit au cours de son intervention.

Il a aussi, dans sa communication, donné les raisons de sa victoire sur le ministère.

« Ce qui a pesé d’abord, c’est parce que nous avons respecté les conditions de forme. Comme le ministère avait dit qu’il n’avait pas été averti à temps, nous avons refait le congrès et nous l’avons averti. C’est qui a pesé aussi, c’est que la cour suprême, avait estimé qu’il y avait excès de pouvoir. Elle a estimé que selon l’article 26 de la loi fondamentale, l’administration doit être neutre. Selon elle le ministère n’était pas neutre et qu’il s’est mis dans des positions politiciennes. Ce qui n’était pas du tout son rôle », a fait savoir le député à l’assemblée nationale.

Dr Ousmane Kaba indique qu’il n’est plus prêt à faire une fusion, car cela, avoue-t-il, a été une erreur grotesque.

Marly Sall

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top