Politique

Exclusif :  Comment  plus  de  22  milliards  de  francs  guinéens ont été volés à Total Guinée !

 

 

 

Le scandale de détournement de plus de 22 milliards de francs guinéens continue de faire des vagues. On sait qu’une action judiciaire a été déclenchée devant le TPI de Dixinn, aux fins de faire la lumière sur cette scabreuse affaire, qui a fait une onde de choc jusqu’au siège parisien de la compagnie.

Certes, la Guinée ne représente qu’une portion infinitésimale des investissements et intérêts de Total à travers le monde, mais il est qu’aucune société n’investit dans un pays pour perdre. Or, c’est une évidence, depuis plusieurs années, Total ne fait qu’enregistrer des pertes en Guinée, pas des moindres.

 

Au point que beaucoup s’étonne de savoir que la compagnie n’ait toujours pas fermé boutique.

Mais comment plus de 22 milliards de francs guinéens ont été volés à Total en 2013 ?

La question taraude les esprits. Pour que cela soit possible, nul doute qu’il y a eu des complicités jusqu’au sein de la société. Mosaiqueguinee enquête sur ce dossier. Il vous livrera au fur et à mesure des éléments de sa moisson, pour vous aider à y voir clair.

Première piste, la  supercherie  à  travers  les  cartes Nimba.  En quoi a-t-elle consisté ? Très bonne question ! Tenez, pour qui connaît à quoi sert une carte Nimba, comprenez que la supercherie peut s’opérer aisément pourvu qu’il ait complicité à l’interne de la boite.

L’enquête révèle que de hauts gradés des forces de défense et de sécurité, de hauts cadres des ministères de l’économie et des finances et du budget, en complicité avec des agents de Total notamment ceux en charge des cartes et les comptables, se sont fait recharger leurs cartes à maintes reprises, sans que leurs départements n’en soient informés et donc ne payent de l’argent à Total.

La carte ainsi créditée à, 25, 30, 50, 100, voire 200 millions de francs guinéens, vite fait le tour est joué, la quantité correspondante de carburant servie, est envoyée pour être vendue dans d’autres stations. Les enquêtes se poursuivent….

D’autres révélations attendues.

Aboubakri.

 

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top